Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Atelier 18 (Victor Reynart)

[42] The Last of Us: Part II : Vengeance & deuil. *Spoilers*

23 Juin 2020 , Rédigé par Victor Reynart Publié dans #jeux vidéos

 

 

Après une perte violente et injuste…
Ce désir de vengeance qui ronge l'âme…

Qu’est-ce qu’on en fait ?

 

 

     La deuxième partie de The Last of Us (2013), qui complète et poursuit la première, pose cette réflexion au cœur de son histoire. La perte, la quête de vengeance et le deuil.

 

     Petit rappel des évènements du premier jeu (avec la séquence d'ouverture de cette partie II) :

 

     Au début du jeu, Ellie et Joel vivent dans le comté de Jackson, avec, entre autres, Tommy, le frère de Joel. Après l’avoir rencontré au même endroit dans le premier jeu, le duo était parti pour un hôpital de Seattle afin de rejoindre les Lucioles, où, grâce à son immunité aux spores à l'origine de la pandémie de l'histoire du jeu, Ellie devait aider à créer un vaccin pour sauver l'espèce humaine. Mais pour ça, elle devait subir une opération lui coûtant la vie et Joel a décidé, seul et en catastrophe, alors que l'opération allait démarrer, de la sortir de là et de la ramener au comté de Jackson, après avoir éliminé quelques membres des Lucioles dans une fuite désespérée mais couronnée de succès. Parmi ses victimes : le père d’Abby, le deuxième personnage féminin central de cette suite.

 

Abby Anderson, interprétée par Laura Bailey (motion capture et voix).

 

     Au début du jeu, donc, la situation est paisible, mais Abby réussit à retrouver Joel et le tue pour venger la mort de son père, devant une Ellie impuissante qui en ressortira meurtrie pour toujours. Bloquée dans une boucle émotionnelle sans issue, elle est rongée par un désir de vengeance qui motivera toutes ses actions dans la suite du jeu.

 

La perte de Joel est à l'origine de ce changement du personnage, que l'on pouvait déjà voir dans cette image utilisée pour la promotion du jeu.

 

     Accompagnée par Dina, avec qui elle venait tout juste d’entamer une relation (la nuit précédant le début des évènements du jeu), elle va traquer les assassins de Joel et entamer une quête de vengeance qui lui fera progressivement perdre tout ce qui lui est cher, y compris une partie de son âme.

 

Au cours du jeu, sa relation avec Dina constitue le dernier pilier sur lequel Ellie peut se reposer et ne pas sombrer dans la haine.

 

     Au milieu de cette quête violente et désespérée dans un univers postapocalyptique, quelques courts passages font office d'éclaircies dramaturgiques, comme celui-ci :

 

     Et petit aparté sur la relation qu'entretiennent Ellie et Dina : elle ne constitue pas un thème majeur de l'histoire du jeu. Il s'agit juste d'une suite logique au développement du personnage d'Ellie, suit à son attrait pour les femmes été dévoilé dans le DLC du premier jeu Left Behind (2014). Hormis la réflexion homophobe de Seth au début du jeu, le jeu n'aborde jamais l’homosexualité. Ici, il s’agit juste de deux êtres humains qui s’aiment et qui ont besoin l’un de l’autre pour survivre dans un monde en ruines.

 

Elles traversent cette épreuve ensemble.

 

     Le thème principal de ce jeu, c'est bien la vengeance. Un désir de vengeance ardent derrière lequel se mêlent et se cachent, en filigrane, l'épreuve du deuil et du pardon. Car avant la mort de Joel, Ellie avait un problème relationnel non résolu avec lui.

     À la fin du premier jeu, Joel décide de sauver Ellie et tue plusieurs membres des Lucioles, dont le père d’Abby. Et dans cette deuxième partie, on apprend qu’il a finalement du dire la vérité à Ellie, qui était anesthésiée quand il a pris la décision de la sortir de l’hôpital mais qui avait des soupçons sur ce qui s'y était réellement déroulé ce jour-là.

 

     La jeune femme comprend alors avec horreur et désarroi que son immunité qu’elle croyait inutile, d’après ce qu’avait affirmé Joel jusque-là, aurait en réalité pu potentiellement sauver l’humanité. Cet acte à la base héroïque et paternel a également un côté égoïste et lourd de conséquences. Et cette deuxième partie explore les conséquences que peuvent avoir un mensonge et un choix que l’on prend dans sa vie. Car au-delà du mensonge, Joel a fait un choix, pris une décision majeure à sa place et l’a privé du but même de sa vie en tant qu'immunisée, de la place qu'elle aurait pu occuper dans le monde grâce à ça. Les deux conséquences du choix de Joel, ainsi que de son mensonge, sont la fin de sa complicité avec Ellie et sa mort, de la main d’Abby.

 

     Le jeu est très (trop ?) humain. Beaucoup d’évènements sont de malheureux hasards plutôt que de véritables actes malveillants et les personnages ne sont ni bons ni mauvais, mais semblent plutôt tous perdus dans un monde dévasté où chacun essaye de survivre en blessant involontairement les autres pour y parvenir. Ce postulat et ce choix narratif confèrent à l'ensemble un aspect gris et poisseux, dans lesquelles les personnages se débattent en permanence pour garder la tête hors de l'eau.

     J’évoquerais brièvement ici le passage dans le camp des Scars, pendant l’assaut nocturne de la WLF. Une véritable vision apocalyptique. Dans un monde détruit par une pandémie, les deux groupes de survivants les plus influents s’entre-tuent dans un chaos que l'on traverse sans y être impliqué scénaristiquement. À ce moment-là, le joueur incarne Abby, qui a quitté les rangs de la WLF et ne fait pas non plus partie des Scars. C’était assez étrange mais il y a vraiment quelque chose d’étouffant dans cette séquence. Les personnages que l’on joue et leurs histoires personnelles paraissent subitement minuscules et insignifiants au milieu de l’histoire du monde pendant un court instant. Le seul objectif est de survivre à cet instant, plus rien d'autre ne compte.

 

Fire & blood.

 

     Ce passage fait partie de la deuxième partie du jeu, durant laquelle le joueur incarne Abby. Sa première rencontre avec Ellie est d'ailleurs l'évènement qui clôt la première partie. Cela permet de changer de point de vue sur l'histoire globale du jeu et de revenir en détail sur le background de son deuxième personnage central. Après quelques flashbacks, ainsi que quelques séquences se déroulant au présent (en parallèle de celles que le joueur joue avec Ellie dans la première partie), les deux personnages s'affrontent et après un combat acharné, les deux personnages ressortent blessés mais vivants de cet affrontement.

 

C'est la fin de la deuxième partie.

 

     Après une ellipse de plusieurs mois, Ellie, qui était bloquée au stade de la colère dans son processus de deuil suivant la mort de Joel, vit désormais avec Dina et son bébé dans une ferme à l'écart de Jackson.

Pour rappel : Pendant la première partie du jeu, on apprend que Dina venait de quitter son copain quelques jours avant la mort de Joel et de son départ de Jackson avec Ellie, mais également qu'elle était enceinte de ce dernier. Cette révélation arrive d'ailleurs en même temps que celle d'Ellie concernant son immunité aux spores, dans une discussion tendue.

     Ellie semble plus calme dans un premier temps, mais bien vite on comprend qu'elle a encore des séquelles de la mort violente de Joel. Elle a passé cette étape de la colère mais semble bloquée dans celle qui précède l'acceptation : la dépression. Elle a du mal à manger, à dormir et a des difficultés à créer des liens et véritablement former une famille avec Dani et son bébé. Et c'est ce goût d'inachevé, ainsi qu'une visite de Tommy, le frère de Joel, qui va la pousser à retrouver Abby pour enfin passer à autre chose. Pendant leur première confrontation, Abby a blessé Tommy et ce dernier aimerait bien se venger. Il arrive alors à la ferme à cheval, seul, avec une carte désignant l'emplacement où une personne dont la description d'Abby a été aperçue. Ellie, rongée chaque jour un peu plus par le conflit émotionnel irrésolu de la mort de Joel, ne peut résister à cette occasion et part seule pour chercher Abby, laissant Dina avec son bébé.

 

Une scène crève-cœur.

 

     Dans la dernière partie du jeu, nous retrouvons donc Abby et Lev dans un premier temps, qui réussissent à contacter les Lucioles dans une de leurs anciennes bases et s'apprêtent à rejoindre un lieu de rendez-vous dont ils ont convenu, mais se font capturer par un groupe armé qui contrôle la zone. Ellie arrive quelque temps après cet évènement et infiltre la base, jusqu'à retrouver Abby. Attachée à un poteau en attendant la mort, tout comme Lev. Dans un premier temps, Ellie les libère et ils se dirigent vers le rivage pour rejoindre deux barques. Mais au dernier moment, Ellie ne peut refréner ses pulsions et un combat s'engage avec Abby.

 

Je peux me tromper, mais il me semble qu'il s'agit du premier duel entre deux protagonistes féminins en guise de boss final d'un jeu vidéo triple A.

 

     Après un combat âpre à l'arme blanche et à mains nues, Ellie prend le dessus et s'apprête à noyer Abby dans l'eau de la mer. Mais, les mains dans l'eau salée, entourée d'un brouillard épais, elle réalise soudainement l'absurdité de la situation : Abby vient d'être emprisonnée et torturée pendant des jours (voire des semaines), ainsi que Lev, le jeune rescapé des Scars qui l'accompagne (personnage important de la partie du jeu où le joueur incarne Abby), pour rejoindre les Lucioles. C'est trop tard. Cette vengeance n'a plus lieu d'être. Et c'est un souvenir fugace, une image d'un moment passé avec Joel, qui va définitivement la faire renoncer à sa vengeance.

Note personnelle : L'absence de conclusion à cette quête de vengeance, le cœur de l'histoire du jeu, créé un manque total de catharsis pour le joueur. Il n’y a pas de point final dans la vengeance de la mort de Joel, ce qui va évidemment générer énormément de frustration, mais j’espère que, une fois que l'histoire du jeu aura décanté dans l’esprit de tous, une vision globale, avec du recul, permettra à tous de voir la force du personnage d’Ellie à ce moment précis de l'histoire.
Pour avoir récemment écrit un script sur un thème similaire : à savoir une jeune protagoniste qui perd un proche et part dans une quête de vengeance qui, plus elle approche du but, plus elle lui coûte cher, avant de finalement renoncer pour fuir et sauver ce qui lui reste, je peux comprendre ce choix, cette intention.
Seulement, dans un jeu, cette décision dramaturgique va retirer LA récompense du joueur, qui aura passé des heures à incarner un personnage qui au final n'atteindra pas l'objectif promis au début du jeu. Cette confrontation finale m'a d'ailleurs rappelé celle de Sam et Higgs dans Death Stranding (2019), et notamment une réplique de ce dernier :
« – Ça sera un bon vieux combat de boss à l'ancienne. ». Le format du jeu vidéo implique un boss final que le héros incarné par le joueur doit battre pour gagner et lui procurer un sentiment de satisfaction et d'accomplissement à la hauteur des épreuves traversées dans le jeu. Mais avec des jeux possédant désormais des scénarios proches de ceux de films d'auteur, est-ce qu'il ne faudrait pas repenser cette formule ? C'est en tout cas une réflexion que propose Death Stranding (2019) et The Last of Us: Part II (2020). Proposer autre chose qu'un méchant à abattre pour ramener la paix dans un monde virtuel.

     Pour revenir au jeu, après avoir laissé Abby et Lev partir, Ellie revient dans la ferme où elle vivait avec Dina. Mais elle est partie. À la fin du jeu, Ellie a donc tout perdu : Joel, son cheval, Jesse, Dina et son bébé. Ainsi que deux des doigts de sa main gauche (lors de son combat enragé avec Abby), avec laquelle elle jouait de la guitare à l'occasion, quand elle en trouvait une dans le jeu. Au début de l'histoire, dans un flashback où on la retrouve peu après les évènements du premier jeu, Joel lui promet de lui apprendre à en jouer (ce qu'il fera), après lui avoir interprété une chanson : Pearl Jam - Future Days.

 

     Seule dans la ferme, alors qu'elle essaye de jouer avec difficulté la mélodie de cette même chanson, elle finit par se remémorer entièrement ce souvenir dont elle s'est partiellement rappelée pendant son combat contre Abby. Il s'agit de sa dernière conversation avec Joel, la veille de sa mort. Elle arrivait enfin à briser la glace et à lui dire qu'elle lui en voulait pour son mensonge et le fait qu'il ait pris la décision à sa place quand à la tournure de sa vie, ce à quoi Joel répond en s'excusant, tout en indiquant qu'il referait la même chose si c'était à refaire, car Ellie compte bien trop pour lui. Mais malgré ça, ce soir-là, le cheminement d'Ellie avait progressé face à ce problème émotionnel et elle lui annonçait qu'elle était prête à commencer à lui pardonner. On revient donc ici et d'une manière détournée à l'étape de l'acceptation, par rapport à leur confiance mutuelle à laquelle ce mensonge a mis un terme et dont Ellie devait faire le deuil.

 

La dernière soirée que le duo passera ensemble.

 

     Au final, Ellie a énormément perdu. Presque tout. Et doit même se confronter à une phobie caractérisant son personnage introduite dans le premier jeu : la monophobie (la phobie de se retrouver seul). Mais elle s'est déjà sauvée elle-même, ainsi que ce qui reste de son âme, en épargnant la vie d'Abby. Et elle sauve également son avenir, potentiellement en tant qu'immunisée pouvant servir à créer un vaccin. Le cœur du jeu est centré sur la vengeance et le deuil, mais en fond, on apprend que les Lucioles existent encore, qu'elles se sont reformées et qu'Abby va les rejoindre. Et qu'elle sait qu'Ellie est immunisée. Ces informations permettent soit de garder Ellie et son immunité comme une solution potentielle à la pandémie dans un éventuel The Last of Us: Part III. De plus, Dina est sûrement retournée au comté de Jackson et vu qu'Ellie a su rester elle-même et préserver son humanité au final, il lui reste peut-être une chance de réparer ça, vu qu'elle a tourné la page et fait ses adieux à Joel, ainsi qu'à son mensonge.

 

C'est une histoire lourde et difficile à encaisser,
mais d'une très grande humanité.

 

 

BONUS

 

     Pour l'occasion, j'ai fait une nouvelle version du thème que j'avais composé en m'inspirant du personnage d'Ellie après que les premiers trailers du jeu ont été dévoilés.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article